"Cette fois, je crois que c’est vraiment la fin". Selon la légende, tels sont les mots que Saint-Saëns aurait prononcé le jour de sa mort à l’hôtel de l’Oasis à Alger le 16 décembre 1921.

Le 100e anniversaire de la mort du compositeur est un prétexte pour découvrir ou redécouvrir quelques pages de sa musique de chambre pour vents. Deux sonates de Poulenc viendront compléter cette soirée résolument tournée vers la musique française. Distribution : Jean-Christophe Maltot, flûte, Catherine Coquet, hautbois, François Tissot, clarinette, Aurélien Pontier, piano.

Ouverture
  • Jeudi : à partir de 20h30
Concert Hommage à Camille Saint-Saëns
Cloître Notre-Dame
28000 CHARTRES