la madeleine de proust
La fameuse

Madeleine de Proust

C’est pour qui ? En amoureux, En famille, Entre copains
Budget
Saison Toute l'année
Localisation Haute vallée du Loir
Gare la plus proche Illiers-Combray

La fameuse madeleine de Proust ou le souvenir de l’enfance retrouvée. Partons sur les traces de Marcel Proust, cet écrivain français de renom qui s’est fortement inspiré de l’Eure et Loir, et dont l’esprit est encore bien présent du côté d’Illiers-Combray.

Le Combray de Marcel Proust

Dans sa jeunesse, le petit Marcel avait l’habitude de venir passer les vacances chez son oncle et sa tante à Illiers, petit village au cœur de la Beauce, traversé par le Loir. Il profitait de ces vacances pour se promener dans la campagne environnante, et admirer les champs de Beauce. Le village d’Illiers et ses alentours ont beaucoup inspiré Marcel Proust dans son œuvre A la recherche du temps perdu, où le village de Combray y est décrit. Combray n’est autre que le Illiers de Marcel Proust, dont on a changé le nom en Illiers-Combray en son hommage.

Best Jobers

Sur les pas de Marcel Proust

Illiers-Combray est de toute évidence l’épicentre proustien en Eure-et-Loir, voire un épicentre en tant que tel dans l'œuvre principale de Marcel Proust. Le musée Marcel Proust, au cœur du village, est la maison de tante Léonie, où séjournait Marcel Proust dans son enfance. Une bâtisse où le temps s’arrête, et remonte il y a 150 ans, à la Belle Époque. L’église, à quelques pas du musée, était également un lieu de prédilection pour Marcel Proust. Sa charpente peinte aux couleurs chatoyantes et sa voûte en forme de bateau ont séduit l’écrivain, qui y trouvait l’inspiration.

Patrick Forget

Un jardin proustien

Lorsqu’il venait en Eure-et-Loir, le jeune Marcel suivait son oncle dans un jardin qu’il affectionnait particulièrement : le Pré Catelan. Du Pré Catelan se dessinent les plaines de Beauce à perte de vue, que Marcel Proust admirait et retranscrivait dans ses écrits. Ce jardin à l’anglaise, où serpente un ruisseau, où la nature est luxuriante et foisonnante, est sans doute le meilleur endroit pour déguster une madeleine de Proust.

Le souvenir de la madeleine

La fameuse madeleine de Proust, cette image de douceur enclenchée par le souvenir des madeleines préparées par sa tante Léonie, que Marcel trempait dans sa tasse de thé. Des madeleines qui évoquaient pour lui les vacances en Eure-et-Loir, l’inspiration, la contemplation des paysages de Beauce, la douceur de l’instant  présent. Ces madeleines avaient une forme particulière, celle d’une coquille Saint Jacques. 

Une pâtisserie à la Proust

Les seules madeleines que l’on peut trouver aujourd'hui avec cette forme singulière sont les madeleines de la pâtissière Maxime Beucher de “La Madeleine de Proust”, fabriquées au Moulin de Masson. Des saveurs uniques et délicieuses, qui rappellent l’enfance, la simplicité des choses, et le bonheur de l’innocence. Ce moulin propose également une chambre d’hôtes, pour prolonger l’expérience délicieuse de la Madeleine de Proust.

La Madeleine de Proust

Un weekend en mode madeleine

de Proust

Les indispensables

L'envie de découvrir l'univers de Marcel Proust
Un carnet et un crayon si vous avez soudainement envie de vous prendre pour un écrivain
Un sac à dos rempli de madeleines !
0 résultats

Filtrer