Best Jobers
Des châteaux, en veux-tu en voilà !

C'est pas Versailles ici !

Localisation Eure-et-Loir

À mi-chemin entre le Château de Versailles qu’on ne présente plus et les Châteaux de la Loire archi-connus, saviez-vous que l’Eure et Loir regorge aussi de pépites ? Vous ne les connaissez pas encore ? Suivez le guide !

Promenons-nous dans la Vallée des Favorites, et au-delà !

Si on vous dit Louis XIV, vous répondez : Château de Maintenon ! Bonne réponse !

Si ses murs pouvaient parler, ils vous raconteraient l’histoire digne d’un conte de fées de Françoise d’Aubigné, gouvernante des enfants du roi qui finira par épouser le Roi Soleil !

En amoureux au château de Maintenon
Coralie Daudin

 

 

Et ses jardins !

Magnifiquement aménagés à la française, on s’y balade volontiers main dans la main jusqu’au pied de l’aqueduc pour prolonger cet instant "so romantic" ...

D'ailleurs, en parlant de l'aqueduc, saviez-vous qu'il avait été commandé par Louis XIV, au grand dam de Madame de Maintenon, pour alimenter en eau le château de Versailles ? Un projet resté inachevé ...

Lui faire la cour dans un château, ça a du charme tout de même !

Lucie Bargin

 

Et si les fleurs préférées de votre dulcinée sont les tulipes, faites lui la surprise de venir au Château en avril lors des Tulipiades ...

Ce sont alors 15 000 bulbes de tulipes "Violet Sky" qui pointent leur nez pour annoncer le printemps !

Petit clin d'œil : comme la rose, la tulipe symbolise l'amour et la couleur violette est liée à la royauté ... Madame de Maintenon aurait adoré !

Cupidon est passé par ici, on vous donne quelques idées pour votre tête à tête romantique.

En savoir plus

Mais Madame de Maintenon n’est pas la seule à pouvoir se targuer d’avoir fait succomber un Monarque…

Autre Favorite, autre joyau : le château d’Anet , construit par Diane de Poitiers, maîtresse du Roi Henri II et rivale de Catherine de Médicis. Elle s’entoure des plus grands artistes de la Renaissance pour faire construire le château de ses rêves, à mi chemin entre classique (waouh cet escalier !) et insolite avec le damier en trompe l'œil de la chapelle royale qui vous fera tourner la tête !

William Morice

 

 

N’hésitez pas ensuite à traverser la rue (même pas fatigués !) pour prolonger l'immersion dans cette fabuleuse époque de la Renaissance, avec la visite ludique du Centre d’Interprétation de la Renaissance.

Et on parie que vous serez incollables après ?

À quelques kilomètres de là, à l'emplacement de l'ancienne forteresse des Comtes de Dreux surplombant la ville, reposent d’autres têtes presque couronnées. Toute de néogothique “vêtue”, la Chapelle Royale Saint Louis abrite dans sa crypte les sépultures de la famille De Bourbon-Orléans avec un exceptionnel ensemble de gisants (une ancienne tradition remise alors au goût du jour par le Roi Louis-Philippe). N’en oubliez pas néanmoins de lever la tête pour admirer la magnifique coupole !

Mais grandeur et décadence vont souvent de pair, comme en témoigne le Château de la Ferté Vidame dont les majestueux vestiges se dressent au milieu de 60 hectares de parc à la française. Un paysage à la fois fascinant et énigmatique qui ne laisse pas indifférent !

Bien avant son démantèlement à la Révolution, c’est ici que le Duc de Saint-Simon se retira pour trouver l’inspiration à ses célèbres mémoires (une œuvre monumentale de 20 volumes tout de même !).

Maxime Niobey

 

 

Tout proche du château de La Ferté Vidame, l’espace muséographique de la Maison Saint Simon lui est d’ailleurs consacré au travers une scénographie résolument moderne.

De quoi mieux décoder la vie à la cour du Roi Louis XIV (encore lui !)

Coralie Daudin

 

Autre époque, autre expert en tête couronnée : n’hésitez pas à rendre visite à Stéphane Bern à Thiron Gardais. Désireux de mener à bien sa mission de sauvegarder cet édifice, Monsieur Patrimoine ouvre les portes de son Collège Royal Militaire avec ses anciennes classes du XVIIème et une collection d’objets du quotidien d’alors.

Et à l’instar des anciens élèves du collège, une petite pause dans les jardins sera bien appréciée pour se délasser !

À l'assaut des châteaux-forts !

Et si on remontait le temps au Moyen-Age ? Que les fans de donjons, tours crénelées, douves et pont-levis se rassurent, leur vœu va être exaucé.

Qu'on abaisse le pont-levis !

Nicolas Cagnard

Une vraie forteresse que ce château de Villebon, qui fut la résidence du Duc de Sully ! Il en impose au premier abord avec ses douves en eau avant de carrément nous scotcher par son architecture : c’est vraiment le château fort tel qu’on se l’imaginait quand on jouait au chevalier.

Patrick Forget - Sagaphotos

 

 

Pas de tour crénelée au château de Châteaudun mais un impressionnant donjon qui aurait sûrement épaté Jeanne d’Arc ! En effet, son compagnon d’armes Jean de Dunois fut le propriétaire de cet édifice qui a été ensuite agrandi au fil des siècles et au gré des influences.

Du médiéval, du gothique et de la Renaissance (ce qui en ferait même le 1er château de la Loire) : c’est un vrai melting pot architectural ! Flâner ensuite dans les jardins médiévaux du château est l’occasion de découvrir et de respirer les effluves des quelques 150 variétés de plantes utilisées à l’époque pour l’alimentation et la médecine.

Sandra Guerreiro

 

 

Autre donjon tout aussi imposant, celui du château des Comtes du Perche à Nogent le Rotrou qui domine la vallée de l’Huisne depuis le XIème siècle.

L’édifice se révèle être le musée de l’histoire du Perche invitant à un voyage dans le temps mais serez-vous un chevalier assez téméraire pour oser la visite avec un casque de réalité virtuelle ?

À Chartres, point de Château mais une magnifique Cathédrale ... Pour la découvrir de plus près, c'est par ici

Ah qu'il est beau

Mon château ...
0 résultats

Filtrer